En route pour les chutes du Niagara grâce au week-end
de la St-Jean (férié car fête du Québec...et oui, on sait, c'est un
scandale de ne pas avoir assisté à cette fête...
)!

DSCN7983

Notre week-end de trois jours avec les Stie devait se résumer à Toronto...Biquet et moi ferons cependant encore un peu de route pour aller voir ces mythiques chutes, même si nous étions bien conscients de la machine à touristes qu'elles représentent. Peu importe, on veut aller au bout de notre curiosité! 

DSCN7958
La chute américaine, plus haute mais moins large que la chute canadienne

En descendant vers les chutes, on entend le vrombissement de l'eau et plus on approche, plus on se dit que ça doit être normal que ça attire autant de monde au vu du bruit!
Quand on arrive sur le site, on aperçoit d'abord la chute américaine, bien droite et avec des roches en contrebas: ça fait plein de brume mais à elle seule, elle ne vaudrait pas le détour! Sauf que lorsqu'on tourne la tête vers la droite et qu'on voit la chute canadienne, on comprend mieux l'engouement: c'est impressionnant

DSCN7979
La chute canadienne, bien caractéristique avec sa forme de fer à cheval

DSCN7968is DSCN7976bis
DSCN7978
De l'eau, de l'eau, de l'eau! Hop, à la douche!

Nous avons fait nos bons touristes et revêtus les fameux ponchos/sacs poubelle bleus et avons pris un bateau pour aller aux pieds des chutes. C'est la douche assurée et par mégarde, nous avions oublié le shampooing...

DSCN7986
Du bateau, on se sent tout petit face à ces trombes d'eau!

SDC16828
Oh! Un groupe de
Shtroumpfs!

Franchement, on ne regrette pas les kilomètres en plus: les chutes du Niagara sont mythiques et on comprend pourquoi! En revanche, les à-côtés des chutes sont à oublier!