Nous nous intégrons bien et plutôt rapidement à notre nouveau pays...

DSCN3372

Je m'explique:

DSCN3370

Nous avions quelques courses à faire à I * * A, vous savez, le géant suédois, et pour ce faire, nous avons emprunté la voiture d'amis car en bus, cela aurait été un peu galère, d'autant plus que Biquet avait repéré un magasin vendant de l'équipement pour jouer au rugby qui ne se trouvait pas très loin (à peu de choses près...) du géant bleu et jaune. [waouh, je n'ai jamais fait une phrase aussi longue pour planter le décor!]

Jusque là, tout va bien, nous étions ra-vis de nos (utiles) achats! 

Cependant, lorsque nous sommes rentrés chez nous, Biquet a décidé de stationner la voiture sur le côté de la rue où nous n'avions pas le droit de nous garer à cette heure-là. 
En effet, toutes les rues de Montréal sont pourvues de panneaux comme celui que l'on voit sur la photo ci-dessus et sur lesquels sont indiqués les jours et les heures de stationnement interdit pour cause de passage du camion qui nettoie la rue.

Circonstance atténuante: le camion en question, nous venions de le voir passer...nous avons donc considéré que la voie était libre!
Grave erreur!
Ici, ça ne rigole pas avec les stationnements qui ne sont pas en règle et pas question de discuter!
Aussi, vous avez le privilège, chers lecteurs, de voir une magnifique amende d'un montant de 52$ (taxes incluses, c'est déjà ça lol!), dont nous nous sommes acquittés auprès de la police de quartier (ou la mairie, on n'a pas bien saisi à vrai dire...) de notre arrondissement. 

Il faut savoir que c'est monnaie courante dans la vie d'un automobiliste québécois que d'avoir des amendes, sachant que parfois, il n'y a pas d'infraction (d'après un témoignage)...



Oui, finalement, on s'intègre plus vite qu'on ne le pense à notre nouvelle vie!

 
 
 

NB: pour les curieux, voici un lien (clic!) pour savoir à quoi ressemblent les panneaux de stationnement à Montréal, ainsi que leur signification...Un automobiliste averti en vaut deux, c'est bien ça qu'on dit, non?!